Il y a certaines choses qui reviennent au début de chaque année. Les fameuses résolutions en sont une, ce qui explique sûrement l’affluence dans les centres de conditionnement physique au mois de janvier. Les prédictions sont une autre tradition populaire, plus spécifiquement les prédictions de rendement du marché boursier pour l’année à venir.


LBI Facebook Link Post 5Depuis mon début dans l’industrie des services financiers, j’ai vu des prévisions d’experts sur les résultats du marché. Chaque année, pusieurs ont tort. Vous n’avez qu’à penser aux reportages négatifs sur l’économie et les marchés au début de l’année dernière. Finalement, l’année 2019 fut excellente pour les marchés des actions.

Vous n’avez pas à chercher loin pour trouver des prévisions de marchés boursiers pour 2020. Vous n’avez qu’à taper « prévision 2020 S&P/TSX » dans votre moteur de recherche favori. Vous trouverez des prévisions qui tombent dans une des trois conclusions suivantes, couvrant toutes les situations possibles : marché à la baisse, marché à la hausse ou marché stagnant. Si vous voulez creuser plus loin, faites une recherche des prévisions des années passées et comparez-les avec les résultats réels. Bien que certaines prévisions aient été relativement précises, le même expert a rarement raison sur une base régulière.

Un sondage récent auquel a participé des gestionnaires de portefeuilles et des analystes a révélé plusieurs opinions différentes sur le rendement de l’indice boursier canadien pour 2020. Parmi les 26 participants, dix d’entre eux prévoient une croissance de plus de 5 % et cinq experts prévoient une baisse de plus de 5 %. Les autres participants s’attendent que le marché canadien finissent l’année avec un rendement entre – 5 % et + 5 %. Qui aura raison? Nous le saurons à la fin décembre.

Cela ne signifie pas que les gestionnaires de portefeuilles, les économistes et les analystes qui participent à ces sondages ne sont pas qualifiés. Il s’agit plutôt d’un rappel que personne ne peut prédire avec exactitude comment le marché boursier se comportera sur une courte période de temps (oui, une année est considérée comme court-terme). Votre stratégie de placements ne devrait pas être dictée par ces sondages. Tenter d’anticiper les mouvements du marché n’est pas une stratégie gagnante.

Vous concentrer sur ce que vous contrôlez

Plutôt que d’essayer de prédire quel type de placement générera le meilleur rendement cette année, établissez une stratégie d’investissement qui tient compte de votre situation financière, vos objectifs et votre tolérance au risque, et maintenez cette stratégie. Une politique de placement vous aidera à garder le cap et éviter de prendre des décisions sur le coup de l’émotion. De plus, puisque personne ne peut prédire ni contrôler le mouvement des marchés boursiers, concentrez-vous sur les aspects que vous contrôler pour améliorer votre situation financière et atteindre vos objectifs. Parmi ce que vous contrôlez, on retrouve les habitudes de consommation, les stratégies d’épargne, investir dans des compagnies ou produits de qualité, développer un plan financier, avoir une protection d’assurance adéquate et prendre avantage des occasions de planification fiscale lorsque disponibles. Votre planificateur financier ou conseiller peut vous aider avec ces éléments.